Adresses chouchou : La Cornetteria

devanture2

Si la célèbre Petite-Italie de Montréal peut se vanter de posséder des adresses gourmandes parmi les plus vieilles de la cité, l’une de ses meilleures pâtisseries y a été fondée pas plus tard qu’en 2006. Située sur l’incontournable boulevard Saint-Laurent, La Cornetteria doit son nom au cornetto, un croissant italien traditionnel fourré de crème pâtissière ou de confiture, frais du jour tous les jours.

La petite pâtisserie a réussi un certain coup d’éclat voilà environ deux ans, alors qu’elle devenait la première à proposer une version du combien notoire cronut. Les proprios ont appelé leur création un «cronetto», décrit comme un croisement entre le cornetto et le bombolone, un beigne italien fourré. Quand l’engouement pour le cronut faisait jaser le tout-Montréal, si j’en crois mon fil Twitter de l’époque, les Montréalais faisaient le détour tôt le matin pour s’emparer des cronetti que la pâtisserie produisait en quantités limitées. Mon Twitter était envahi de Woot! Woot! tous les matins, de la part de foodies aux anges de croquer dans la pâtisserie-par-qui-la-tendance-arrive.

 

canollis

Quel trio ! Dans le sens horaire à partir de la gauche, des cronetti à la crème d’amandes, des cornetti à la crème et des cannoli fourrés sur commande.

 

Lors d’une récente visite à La Cornetteria, bien après que la vague foodie ait passée son chemin comme à mon habitude, j’ai enfin fait la découverte du cronetto, qui s’est avéré à la hauteur de la frénésie ambiante. Je dois avouer, je me méfie des tendances vite consommées-vite oubliées à la cronut de Dominique Ansel ou son «verre de lait» fait de biscuit au chocolat qui a suivi. Tout ce qui flaire le buzz et le m’as-tu-vu me tape sur les nerfs. Mais j’ai dévoré les cronetti dans la voiture (je n’avais pas lunché) en route vers la maison. Alors, rendons à César… et à Cronut.

Franchir le seuil de La Cornetteria avec sa façade cartoon, c’est comme s’offrir un retour vers le futur. Nous voilà bien loin du look BCBG de la Maison Christian Faure dans le Vieux-Montréal. Ici la déco est minimaliste et les lieux un brin exigüs. Mais dès que les arômes de chocolat, de café, de noix rôties et de sucre chaud assaillent vos narines, vous savez déjà que, derrière les vitrines embuées, vous attendent des pâtisseries maison authentiques et préparées avec passione.

 

collagetombeau

 

collagebiscotti

Bien sûr, un joli éventail de spécialités italiennes est aussi proposé, des biscotti aux amaretti, salami au chocolat, panforte, macarons et cie.

 

À compter d’aujourd’hui (18 février) et jusqu’à Pâques, la maison servira des zeppole, un beigne frit fourré de crème style pâtissière ou canolli, qui marquent la Festa di San Giuseppe ou la Fête de Saint-Joseph (pensez Fête des pères à l’italienne) célébrée le 19 mars. Avouez, c’est ponctuel comme billet! Non, je ne suis pas dans le secret des dieux: je ne connais aucune pâtisserie qui mérite qu’on la suive sur Facebook plus que La Cornetteria. La maison y annonce religieusement toutes les nouveautés, menus hebdomadaires et du lunch (une bonne soupe et sandwich focaccia avec ça?), paniers de Noël, etc. On ne s’en étonnera pas si on considère leur habile récupération du cronut. Buon appetito.

 

devanturecornetteria

Infos:

La Cornetteria

6528, boulevard Saint-Laurent, Montréal, Québec

514-277-8030

lacornetteria.com

Partager

, , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Responses to Adresses chouchou : La Cornetteria

  1. [email protected] 19 Feb 2015 à 12:42 am #

    love the pictures! i haven’t had the cronut (or any variations thereon) yet myself! taking a while for things to get out to the west coast….

    • Lynne 19 Feb 2015 à 9:07 am #

      The cronut is cool, as opposed to so many trends, I hope you like it when you finally get to try it then 🙂

Laisser un commentaire